Descriptif des milieux

Cet onglet présente les 90 milieux naturels du canton de Genève, catégorisés selon une approche physionomique.

Les fiches descriptives des milieux naturels précisent et illustrent les catégories représentées dans la carte des milieux naturels.
Très complètes, issues d'une collaboration fructueuse entre l'Office Cantonal de l'Agriculture et de la Nature (OCAN), les Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève (CJB) et la haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (HEPIA), elles proposent une synthèse des connaissances les plus actuels sur les milieux genevois.

Définitions phytosociologiques détaillées des groupements végétaux, mise en évidence de leurs caractéristiques écologiques, identification des espèces différentielles (faune, flore), mais aussi modélisation de leur dynamique évolutive et recommandations de gestion, ces fiches permettent de mieux connaître et mieux préserver la biodiversité du canton.

Référentiel taxonomique genevois (Phyto-GE)

La classification Phyto-GE est une classification des milieux alternative à celle présentée ci-dessus. Ce projet a pour objectif d'identifier et de caractériser les groupements végétaux genevois. Il constitue un complément cantonal au projet d'inventaire national des associations végétales (PhytoSuisse) qui permet d'en préciser leur nature et leurs spécificités sur le canton de Genève. 

 

Ecopotentialité

Au vu de la multitude de facteurs influençant la distribution et l'évolution de la biodiversité, la capacité d'un milieu urbain à accueillir cette biodiversité est estimée au moyen de l'indicateur d'écopotentialité, dérivé de caractéristiques compositionnelles et structurelles du paysage. 

"L’objectif de l’Indice d’écopotentialité urbaine est d’évaluer la capacité d’accueil en biodiversité d’un milieu urbain en fonction de la présence d’éléments du paysage et de structures - naturelles ou aménagées - favorables à la biodiversité. Cet indice doit être facile à mettre en œuvre, notamment par d’autres utilisateurs, réplicable sur d’autres territoires, réévaluable et facilement transposable à d’autres échelles."